L’importance de réduire les nuisances sonores dans un open-space

Durant la dernière décennie, les open spaces se sont largement démocratisés dans les entreprises. En effet, ils sont très avantageux sur le plan économique, et sont censés aider les collaborateurs à se montrer plus productifs...

Durant la dernière décennie, les open spaces se sont largement démocratisés dans les entreprises. En effet, ils sont très avantageux sur le plan économique, et sont censés aider les collaborateurs à se montrer plus productifs, en leur permettant de communiquer de manière instantanée. Selon une étude menée par l’INRS, les open spaces sont désormais majoritaires dans le monde du travail, car ils représentent actuellement plus de 60% des espaces de travail en France !

Toutefois, certains inconvénients inhérents à l’aménagement des open spaces ont rapidement fait leur apparition. En effet, pour de nombreux salariés, l’open space s’avère également être une source d’inconfort. Concrètement, ces nouveaux espaces de travail les contraignent à supporter à un « brouhaha » perpétuel, et ce bruit permanent peut parfois les empêcher de se concentrer correctement. Les conséquences de ce phénomène ne se sont pas faites attendre : absentéisme, baisse de productivité, mauvaise ambiance…. Les statistiques sont d’ailleurs formelles à ce sujet, car selon une étude menée par le Conseil National du Bruit, la gêne et la perte de productivité liées au bruit au travail aurait un coût de 18 milliards d’euros annuels !

Afin de préserver le bien-être de leurs collaborateurs, de nombreuses entreprises ont ainsi été dans l’obligation de repenser ces aménagements ouverts. Elles ont par exemple eu recours à des moyens d’isolation phonique, dans le but de limiter les nuisances sonores dans leurs locaux.

Idéalement, il est préférable d’étudier la question du bruit en amont lorsqu’on pense à aménager de nouveaux locaux. En effet, le choix des matériaux utilisés lors de la réalisation des travaux est d’une importance capitale ! Parmi les dispositifs à mettre en œuvre, on peut notamment citer : l’installation d’un plafond acoustique, la limitation des surfaces vitrées, la pose de parois ne réverbérant pas les sons…

Spécialiste de l’aménagement, l’équipe d’Interaction Groupe est composée de nombreux experts qui se tiennent à votre disposition pour vous conseiller, et vous aider à trouver des solutions bien adaptées pour réduire le bruit au maximum dans vos locaux !

Partager :

Autres articles

La qualité de vie au travail

La 14ème semaine de la qualité de vie au travail est du 9 au 13 octobre 2017. C’est une semaine organisée par l’Agence nationale de l’amélioration

L’accueil : Première image perçue par le visiteur

Dans une entreprise ou une collectivité, l’accueil est la 1ère image perçue par le visiteur. C’est un lui qui doit être chaleureux et agréable pour accueillir et faire patienter une personne avant d’être reçu. C’est aussi un espace où l’hôte ou hôtesse doit pouvoir recevoir de nombreuses personnes à un moment donnée tout en gérant les appels téléphoniques internes et externes.
L’espace, la couleur, la lumière, le mobilier, la mobilité sont des caractéristiques à prendre en compte pour que l’accueil soit optimum, pour les visiteurs comme pour les salariés.

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)

Les TMS représentent un grave problème de santé au travail partout dans le monde et touchent plusieurs millions de travailleurs en Europe. Au-delà de la souffrance humaine, ils sont à l’origine de déficits fonctionnels gênant l’activité professionnelle. Ils constituent de, ce fait, un lourd fardeau économique pour la société à la fois parce que ce sont les maladies professionnelles les plus fréquentes mais aussi parce qu’ils sont à l’origine d’un important absentéisme et donc d’une perte d’efficacité pour l’entreprise (remplacement, perte de qualité et de productivité, perturbations dans l’organisation du travail). Sans compter les difficultés de reclassement d’un salarié atteint…