Les critères à prendre en compte pour bien choisir son siège de bureau ?

Nous passons en moyenne 9,3 heures assis par jour, c’est plus que la durée de notre sommeil (en moyenne 7,7 heures par nuit). Il est désormais démontré qu’une position assise prolongée et dans de mauvaises conditions peut engendrer des troubles musculo squelettiques, des problèmes de surpoids, de diabète ou encore des problèmes cardio-vasculaires. Il est donc crucial de bien choisir son siège ou son fauteuil de bureau pour assurer tout au long de la journée une position confortable sans risque pour votre santé. Voici les principaux critères à retenir pour bien choisir son siège de bureau.

 

Un fauteuil ergonomique qui permet d’avoir la bonne posture de travail

les positions assises au bureau

Comme vous pouvez le voir sur l’illustration, une bonne position de travail doit respecter certaines règles essentielles :

  • Une distance entre les yeux et l’écran comprise entre 50 et 70 cm
  • Des épaules relâchées et du dossier qui maintient parfaitement le bas de dos en suivant sa courbure naturelle
  • Le dossier doit être bien réglé en hauteur pour soutenir efficacement les lombaires et le bassin
  • Toute la surface de l’assise doit être occupée afin de pouvoir caler votre dos sur le dossier
  • Le siège doit être ajustable en hauteur afin d’obtenir un angle des genoux de 90° minium
  • Les avant-bras sont placés à l’horizontal de sorte que les coudes fléchis forment un angle de 90°
  • La distance entre les genoux et le bureau ne doit pas dépasser 10 cm
  • Les pieds sont bien à plats sur le sol ou légèrement surélevés à l’aide d’un repose-pied.

 

Le choix d’un siège de bureau doit répondre à ces exigences ergonomiques pour :

  • favoriser la circulation sanguine,
  • vous permettre de bouger pour activer vos muscles et soulager les tensions musculaires
  • vous apporter un confort optimal quel que soit le temps passé en position assise.

 

Tenir compte du temps passé en position assise

Selon sa durée d’utilisation chaque jour, vous ne choisirez pas votre siège de bureau de la même façon.

Si vous l’utilisez ponctuellement, soit < 4h par jour

Orientez-vous vers une chaise standard avec un dossier fixe et une assise réglable en hauteur. Vous pouvez également opter pour un siège basculant dont le mécanisme permet de faire basculer l’assise et le dossier simultanément vers l’arrière.

Si vous l’utilisez quotidiennement, soit ≤ 6 h par jour

Dans ce cas, deux types de sièges vous sont recommandés :

  • le siège de type « contact permanent » permet au dossier de s’incliner tout en maintenant l’assise fixe. Le dossier suit ainsi les mouvements de votre dos et vous pouvez décider de le bloquer dans la position que vous désirez.
  • Le siège de type « asynchrone » permet un réglage manuel et indépendant de l’assise et du dossier.

Si vous l’utilisez de manière intensive, soit ≤ 8 h par jour

Pour une utilisation intensive, privilégiez un siège à mécanisme « synchrone » : l’assise et le dossier de l’utilisateur s’inclinent simultanément et de façon synchronisée que ce soit vers l’avant ou vers l’arrière. Cela signifie que la totalité du dos reste bien calé quelle que soit votre position sur l’assise. Ce type de siège peut également se régler en fonction de votre poids et vous apporte un maintien optimal du dos et du bassin tout au long de son utilisation.

 

Dernier conseil : pensez à bouger régulièrement

Nous vous conseillons toutefois de vous lever 5 minutes toutes les heures pour faire quelques pas pour faire bouger l’ensemble de votre corps… et stimuler vos neurones. Les bonnes idées arrivent souvent en marchant ! Sans oublier de pratiquer au moins 30 minutes de marche par jour pour vous pallier les contraintes d’un travail sédentaire, cela permet de maintenir une bonne forme physique et de diminuer considérablement le niveau de stress.

Partager :

Autres articles

La qualité de vie au travail

La 14ème semaine de la qualité de vie au travail est du 9 au 13 octobre 2017. C’est une semaine organisée par l’Agence nationale de l’amélioration

L’accueil : Première image perçue par le visiteur

Dans une entreprise ou une collectivité, l’accueil est la 1ère image perçue par le visiteur. C’est un lui qui doit être chaleureux et agréable pour accueillir et faire patienter une personne avant d’être reçu. C’est aussi un espace où l’hôte ou hôtesse doit pouvoir recevoir de nombreuses personnes à un moment donnée tout en gérant les appels téléphoniques internes et externes.
L’espace, la couleur, la lumière, le mobilier, la mobilité sont des caractéristiques à prendre en compte pour que l’accueil soit optimum, pour les visiteurs comme pour les salariés.

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS)

Les TMS représentent un grave problème de santé au travail partout dans le monde et touchent plusieurs millions de travailleurs en Europe. Au-delà de la souffrance humaine, ils sont à l’origine de déficits fonctionnels gênant l’activité professionnelle. Ils constituent de, ce fait, un lourd fardeau économique pour la société à la fois parce que ce sont les maladies professionnelles les plus fréquentes mais aussi parce qu’ils sont à l’origine d’un important absentéisme et donc d’une perte d’efficacité pour l’entreprise (remplacement, perte de qualité et de productivité, perturbations dans l’organisation du travail). Sans compter les difficultés de reclassement d’un salarié atteint…